blog banner

Vague à Guy

Vague à Guy
…  un projet de protection des berges et d’accessibilité publique

PhotoÀ Montréal, on retrouve à deux endroits un phénomène particulier, celui des vagues stationnaires ! “Stationnaire”, car la vague ne se déplace pas, contrairement à une vague de surf classique.

La vague à Guy est une de ces deux vagues naturelles stationnaires présentes dans le fleuve Saint-Laurent à Montréal, l’autre vague étant située face à Habitat 67.

Le caractère stable et le courant modéré, en amont et en aval de la vague à Guy, en font un site de prédilection pour l’initiation des amateurs de surf de rivière, de kayak d’eau vive et de stand up paddle board.

Localisation

Coordonnées (DMS) : 45°25’10.1″N     73°36’11.9″W

La vague à Guy est située au niveau du Parc des Rapides, sur le territoire de l’arrondissement de LaSalle, entre les rues Raymond et Gagné au sud du boulevard LaSalle. On y accède par un sentier informel, le long de la piste cyclable des berges qui traverse le parc des Rapides.

Une problématique d’érosion

Ce site naturel est réputé et très utilisé. Lors des belles journées d’été, plus de 300 personnes peuvent le fréquenter  quotidiennement. En plus des usagers de l’eau, le site est fréquenté par plusieurs autres usagers : passants, cyclistes, résidents. Des bateaux de type jetboat s’approchent également de la vague.
Sa forte fréquentation cause toutefois d’importants problèmes d’érosion, qui affectent l’état et la stabilité des berges. En résumé, la vocation variée du parc riverain et des abords de la vague suscite autant d’engouement que de conflits d’usage.

Depuis 2010,

Devant ce constat, Accès Fleuve / Comité ZIP Ville-Marie a décidé d’initier une démarche de concertation afin de concevoir un projet de protection des berges et d’accessibilité publique à la vague à Guy qui serait accepté et appuyé par l’ensemble des acteurs impliqués.

Le premier jalon de cette démarche s’est formalisé par une rencontre avec les usagers qui s’est déroulée le 27 août 2014.
Vous pouvez consulter ici les documents relatifs à cette première rencontre :

  • Diaporama 1, Diaporama 2
  • Compte-rendu 27 août2014.

<span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:=”” 12.0pt;mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””>L’interdiction totale d’accès au site n’est pas une option à envisager. En effet, le site est utilisé depuis plusieurs années et une industrie récréotouristique s’est développée autour de l’activité du surf de rivière à cet endroit.

Le projet élaboré consiste <span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:=”” 12.0pt;mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””>à aménager d<span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:=”” 12.0pt;mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””>es sites de mise à l’eau et de sortie ses à l’eau stabilisés, en amont et en aval de la vague, afin de concentrer le piétinement aux sentiers aménagés à cette fin. Cette stabilisation s’effectuerait avec des matériaux naturels (pierres de très grosse dimension – type «boulder») fixés grâce à un<span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;mso-fareast-font-family:arial;=”” mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””> <span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;mso-ansi-language:#0400;=”” mso-fareast-language:#0400″=””>pieutage stabilisateur. Ainsi, plutôt que de piétiner la berge sur plusieurs mètres, les usagers marcheraient sur de grosses pierres sur deux ou trois<span “font-size:8.0pt;=”” mso-bidi-font-size:12.0pt;mso-fareast-font-family:arial;mso-ansi-language:#0400;=”” mso-fareast-language:#0400″=””> <span “font-size:8.0pt;=”” mso-bidi-font-size:12.0pt;mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””>mètres, rendant ainsi le site sécuritaire et protégé de l’érosion.

<span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:=”” 12.0pt;mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””>Parallèlement, les accès actuellement dégradés seraient restaurés avec des espèces végétales indigènes stabilisatrices de rives et adaptées aux conditions du site (saule,<span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;mso-fareast-font-family:=”” arial;mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400″=””> <span “font-size:8.0pt;mso-bidi-font-size:12.0pt;mso-ansi-language:=”” #0400;mso-fareast-language:#0400″=””>cournouiller, etc.). De plus, en favorisant des espèces arbustives, les secteurs à préserver seraient moins fréquentés.

En mars 2015,

La Ville de Montréal a dévoilé son Plan de l’eau, dans lequel est inscrit le projet d’Aménagement des berges aux vagues éternelles, dont celui de la vague à Guy.
La Ville prévoit de réaliser des études de caractérisation écologique (impacts environnementaux sur la faune, la flore et l’état des berges) ainsi que de mettre en place un comité de pilotage pour évaluer le type d’aménagement requis.Accès Fleuve / Comité ZIP Ville-Marie se réjouit de la décision de la Ville de mener à terme un projet d’aménagement du site. Convaincus de la nécessité d’une concertation autour de ce projet, nous avons entamé des démarches auprès de la Ville pour proposer notre appui quant à la poursuite de la démarche de concertation.