blog banner

Aménagement d’une frayère sur la rivière Saint-Jacques

La rivière Saint-Jacques, située entre Brossard et LaPrairie, est l’une des dernière rivières naturelles de la grande région de Montréal. De larges superficies de son bassin versant sont encore sous couvert forestier et de nombreux milieux humides sont connexes à la rivière. La rivière Saint-Jacques, vous le comprendrez, a donc une très grande valeur écologique. Cette situation privilégiée fait de celle-ci une zone de frai essentielle au maintien de plusieurs populations de poissons vivant dans le secteur.

L’embouchure de la rivière se situe entre les villes de Brossard et de LaPrairie, ce qui constitue tant un atout qu’un danger pour la rivière. Pour l’instant, la plaine inondable est protégée par les municipalité et la rivière peut évoluer plus ou moins naturellement. Par contre, elle est soumises aux pressions que l’ont retrouve souvent dans les milieux fortement urbanisés: Plantes envahissantes, ruissellement toxiques et pollution, présence humaine dérangeante pour la faune et la flore, etc.

Ces pressions sur le milieux naturels peuvent cependant être soulagées et nous avons entrepris le projet pour le faire!

Le projet – Phase 1: La concertation et les plans

Issue du défunt Atlas de restauration des rives du Saint-Laurent, la fiche 125 a servi de base à l’élaboration du projet. Bien entendu, le projet a largement évolué depuis que nous en avons entrepris la réalisation. La première phase du projet, réalisé grâce à la participation de la Fondation de la Faune du Québec (Programme AQHA – Volet principal), Environnement Canada (Programme Interactions Communautaires), et la Fondation TD des amis de l’environnement, a permis la réalisation des études préalables et la réalisation des plans et devis.

Fidèlement à notre approche de concertation, nous avons recruté un comité de suivi du projet afin de déterminer l’approche la plus réaliste et la plus pertinente pour créer de nouveaux milieux fluviaux, qui permettrait l’implantation d’une faune et d’une flore indigène et qui respecterait toute la réglementation en vigueur. Des représentants de Ministères provinciaux, de la Ville de Brossard, d’organismes environnementaux et d’autres entités ayant des intérêts dans la bonne réalisation du projet ont généreusement participé aux travaux du Comité.

De plus, nous avons mandaté la firme Terraformex environnement pour qu’elle réalise une étude Hydro-géomorphologique (étude d’impact des travaux) et la firme l’Esprit du lieu, pour la réalisation des plans et devis. Ces deux firmes ont aussi participé aux travaux du comité. Le schéma d’aménagement se trouve plus bas. Les plans et devis finaux peuvent être consultés à nos bureaux, contactez-nous pour prendre rendez-vous.

Bref, nous avons conçu un beau projet, duquel nous sommes fiers, et il a été déposé pour l’obtention du Certificat d’Autorisation nécessaire pour la réalisation des travaux, qui débuteront à l’hiver 2016.

Photo

Shéma d’aménagement du site, Terraformex environnement pour Accès Fleuve / Comité ZIP Ville-Marie
Le projet – Phase 2: les travaux

Afin de préserver l’intégrité des sols, nous prévoyons procéder aux excavations nécessaires à l’hiver 2016. Cette stratégie a pour but d’éviter la compactions des sols du secteur sur lesquels nous devrons inévitablement circuler. Par la suite, les petits cours d’eau ainsi créés seront plantés d’espèces végétales indigènes qui permettront la création d’un méandre naturel pour la rivière Saint-Jacques.

Le risque principal de ce projet réside dans la propagation du roseau commun (phragmite), une espèce exotique envahissante particulièrement agressive. Ainsi, nous mettrons en place des barrière naturelles qui œuvrent via la compétition naturelle. En effet, des espèces telles le saule intérieur (Salix interior) peuvent être utilisées car elles offrent une compétition au phragmite pour l’utilisation des sols et poussent à une hauteur analogue. Bien entendu, un suivi de la situation après les travaux est prévue afin de réagir en cas de détection de l’espèce envahissante.

Bien que le montage financier pour la réalisation des travaux soit encore en cours d’élaboration, les travaux seront entrepris grâce à la participation financière d’Environnement Canada (Programme Interactions Communautaires), la Fondation de la Faune du Québec (Programme AQHA – Aménagement) et le Projet Eau bleue RBC. Pour nous aider à réaliser ce projet, il vous est possible de dédier un don à celui-ci (à titre personnel, ou via votre entreprise), Accès Fleuve / Comité ZIP Ville-Marie est dûment enregistré auprès de l’Agence de revenu

Read More